BIEN PITCHER POUR VENDRE SON PROJET

BIEN PITCHER POUR VENDRE SON PROJET

Quand vous vous lancez dans l’entreprenariat vous devez être convaincant, vous êtes déjà convaincu de votre projet mais l’objectif est que les personnes que vous allez rencontrer le soit aussi ! Que ce soient vos proches, un investisseur, un banquier, une pépinière d’entreprises, un incubateur ou un partenaire, ils voudront tous une raison d’y croire ! C’est pourquoi, on vous donne des petits conseils !

1.Tout d’abord, quand on vous demande de vous présenter, n’étalez pas votre CV mais préparez en amont une courte présentation professionnelle :

  • Nom
  • Prénom
  • Statut (dans le projet)
  • Expériences, si elles sont pertinentes avec le projet

2. L’objectif de votre rencontre.

3. Votre projet : montrez ce qui le différencie des autres projets et des entreprises déjà en place sur votre marché. A quel besoin du consommateur répondez-vous ou bien qu’est-ce que vous apportez en plus.

4.Faîtes adhérer votre interlocuteur en l’impliquant, par exemple avec une simulation d’utilisation du produit ou service que vous proposez. Si cela n’est pas possible, optez pour des schémas explicatifs ou une vidéo.

5. Montrez votre dynamisme pour ce projet, la phase où vous en êtes dans la conception de celui-ci. Cela vous sera bénéfique car votre interlocuteur sera rassuré quant à votre volonté à monter celui-ci.

6. Présentez les 4 P du marketing mix de votre projet :

  • Produit : Le produit ou service doit être présenté avec toutes ses caractéristiques, sa qualité, ses options, son conditionnement, sa gamme. Il faut également mettre en avant son avantage concurrentiel. Votre avantage face aux acteurs déjà présents sur le marché que vous convoitez. Démontrez l’atout majeur de votre produit ou service, celui qui plaira à vos clients. Pour vous aider : demandez-vous ce que vous avez de plus que les autres.
  • Prix : Le positionnement prix est un indicateur important car il va également déterminer la cible que vous convoitez. Est-ce que vos prix sont axés sur de l’entrée de gamme, de milieu de gamme ou du haut de gamme. Ainsi, quel est votre choix en termes de politique prix ? Une politique d’écrémage, de pénétration, d’alignement ou en fonction du prix psychologique ? Le prix comprend également votre politique sur les réductions commerciales et les conditions de paiement et de crédit.
  • Place : C’est-à-dire la distribution de votre produit ou service. Cela comprend quelle stratégie vous allez adopter en termes de canaux de distribution ? Dans quels points de vente sera-t-il vendu ? Dans des grandes surfaces, des petits magasins, … ? Mais aussi la gestion des stocks et la logistique
  • Promotion : C’est la communication autour de votre produit ou service. Grâce à quels moyens et outils allez-vous faire connaître votre offre ? Comment allez-vous atteindre vos clients ? Quelle va être votre technique de vente ? Peut-être grâce aux réseaux sociaux, un site internet, les relations publiques, , campagnes publicitaires …

 

Ne pas oublier : Ces 4 indicateurs doivent répondre aux attentes de vos clients.

 

7. Analysez votre environnement économique. Montrez qu’il y a une opportunité pour vous à être sur ce marché. Faites une étude de marché afin de pouvoir déterminer un chiffre d’affaires prévisionnel et expliquez grâce à quelle cible vous comptez y parvenir.  C’est une des parties les plus importantes de votre argumentation car grâce à ces indications votre interlocuteur comprendra si votre projet est réalisable ou non selon lui.

8. Expliquez le rapport entre l’offre et la demande. La demande est représentée par tous les clients ou futurs clients susceptibles de développer votre activité. Pour cela, munissez-vous de supports indicatifs comme : les résultats découlant de votre étude de marché, des commandes déjà préétablies avec des clients ou des avis qui vous encouragent.  Vous l’aurez compris, tout est bon à prendre, afin d’accroître votre argumentation sur le potentiel de la demande.

9. Le financement de votre projet. Il est important que vous alliez à l’essentiel lors de la présentation, accentuez votre argumentation sur le chiffre d’affaires prévisionnel que peut dégager votre activité : il faut que vous montriez ce qui est pertinent pour la personne en face de vous. Si vous rencontrez un banquier ou un investisseur, vous devez lui indiquer la somme dont vous avez besoin pour financer le projet et lui préciser à quelles dépenses cela correspond. Sachez qu’ils peuvent également vous demander le montant de la valorisation de votre entreprise et le retour sur investissements que vous prévoyez.

10. Montrez que vous avez une vision à long terme pour ce projet. Expliquez les objectifs que vous vous êtes fixés à moyen/ long terme. Cela démontrera votre ténacité et votre volonté de vous projeter dans l’avenir.

11. Pour finaliser, montrez à votre interlocuteur que vous avez besoin de lui afin d’avancer dans votre projet.

 

 

 

Besoin d’aide pour analyser le potentiel de votre projet ? Dans l’élaboration de votre business plan ? Dans le choix du statut juridique de votre future entreprise ?

Cerfrance Gironde vous accompagne avec son service CREA COACH

 

 

Vous pouvez aussi venir nous rencontrer dans l’agence la plus proche de chez vous :

Siège social Bordeaux Métropole

Agence de Sauveterre de Guyenne

Agence de Mérignac

Agence du Sud Bassin

Agence du Nord Bassin

Agence de Libourne-Saint-Emilion

Agence de Saint-Laurent-Médoc

Agence de Haute Gironde

Agence du Pays Cœur de l’Entre-Deux-Mers

Agence de Bourg sur Gironde

Agence du Sud Gironde

Agence du Pays Foyen