16|06|2015

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) gagne du terrain

Mise à jour mars 2020

Le développement durable est un concept connu de tous qui semble mobiliser la société. Les entreprises s’y intéressent aussi par conscience éthique, pour répondre aux demandes des consommateurs voire même pour en faire un argument de vente ou dooner du sens à l'entreprise pour les collaborateurs. La mise en œuvre d’une politique de développement durable dans le cadre professionnel est appelée RSE, soit Responsabilité Sociétale des Entreprises.

La RSE au cœur des réflexions stratégiques

Les entreprises ont conscience de leur impact sur la société et l’environnement. Elles sont nombreuses à vouloir être plus responsables, comme le prouvent les chiffres : en France plus de la moitié des sociétés de 50 salariés ou plus déclarent s’impliquer dans la RSE (source INSEE).

Leurs démarches honnêtes et transparentes touchent plusieurs domaines tels que le respect de l’environnement, l’amélioration des conditions de travail, la lutte contre les discriminations, ou encore le développement des communautés et produits locaux.

Plus concrètement, cela signifie que les entreprises mettent en place des solutions visant à limiter l’effet de serre, à contribuer au bien-être des salariés, à casser les barrières entre les cadres et leurs équipes, à promouvoir les produits de proximité, etc.  Toutes les parties prenantes sont impliquées dans le processus : le directeur, ses salariés, actionnaires, fournisseurs, clients,…

Les objectifs de la RSE sont nombreux 

  • Véhiculer une image positive et des valeurs humaines auprès des consommateurs (produits de qualité, fabriqués dans des conditions de travail décentes et respectueuses de la nature)
  • Renforcer le sentiment d’appartenance des employés
  • Mieux maitriser les risques environnementaux, juridiques et sociaux
  • Limiter le gaspillage et les intermédiaires inutiles, réduire les coûts
  • Anticiper la réglementation (de plus en plus de normes sont votées en faveur du développement durable)

Cependant ces effets sont difficilement quantifiables, et les sociétés engagées dans la RSE ont du mal à calculer leur retour sur investissement.

La RSE d’abord un choix, s’impose de plus en plus comme une obligation. En effet, en cas de problème (décès d’un salarié surexploité, clients malades suite à l’utilisation de produits reconnus dangereux pour la santé, publicité mensongère vantant les mérites écologiques d’un produit qui ne l’est pas…) le consommateur peut facilement agir et détruire la réputation d’une entreprise. Cela peut passer par des critiques sur les réseaux sociaux, l’appel au boycott des produits ou services, voire le recours à la justice. Ainsi, en France les lois se multiplient pour imposer certaines restrictions aux entreprises et satisfaire les citoyens.



Cerfrance Gironde

à savoir aussi ...

Gérer

08|05|2014

La paie et les congés payés : Comment calculer les jours de fractionnement de vos salariés ?

> Lire la suite

Gérer

07|08|2014

TVA pour les professions libérales ce qu’il faut savoir ?

> Lire la suite

Gérer

17|02|2015

Comment améliorer la performance de mon entreprise?

> Lire la suite

Gérer

18|03|2015

Confidentialité pour les comptes annuels

> Lire la suite
> Plus d'actualités
Cerfrance Gironde © 2021 - tous droits réservés   mentions légales   protection des données    création Influa Agence web ©2019