19|02|2018

L’alternance et si vous y pensiez ?

Grâce aux parcours de formation en alternance existants aujourd’hui, il est possible de concilier travail et formation dans de multiples filières. En alternant donc des périodes d’enseignement avec des périodes d’activité en entreprise, l’étudiant peut ainsi mettre immédiatement en pratique les compétences acquises.

L’alternance peut vous permettre de réaliser un recrutement adapté à vos besoins en termes de compétences et qualifications. Vous transmettez votre savoir-faire et vous mettez en situation de travail un étudiant qui au terme de sa formation sera formé et parfaitement opérationnel !

Apprentissage ou contrat de professionnalisation ?

Il s’agit pour les deux, d’un type de contrat de travail alliant formation théorique dans un établissement d’enseignement et formation pratique en entreprise. Ils ont donc le même objectif de formation mais les modalités d’application diffèrent.

En ce qui concerne le salaire et les aides possibles, le Portail de l’Alternance a mis en place un « simulateur de calcul de rémunération et d’aides » qui vous permet facilement d’estimer le coût d’un contrat en alternance pour votre entreprise, et qui vous précise les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre. 

Les différences tiennent donc principalement au public concerné, au type de diplôme ou qualification préparée.

A savoir : Les niveaux de qualification et de diplôme enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ouverts à l’alternance recouvrent des niveaux très différents : CAP, BEP, Bac pro, BTS, DUT, diplôme d’ingénieur…

Obligations de l’employeur 

  • Organiser la formation de manière satisfaisante avec un univers de travail adapté (équipements, techniques, hygiène et sécurité)
  • Désigner un tuteur ou maitre d’apprentissage responsable de sa formation (le tuteur doit suivre une formation de tutorat)

Missions du tuteur

Le tuteur a une véritable mission de transmission du savoir. Il doit également responsabiliser le nouvel arrivant. Cette fonction valorisante pour le « sénior » nécessite un temps suffisant pour assurer la formation. L’entreprise doit lui permettre de réaliser ses fonctions de tuteur dans de bonnes conditions.

  • Veiller aux conditions de travail et aux règles de sécurité
  • S’engager à faire suivre à l’étudiant-salarié la formation dispensée par l’école et lui permettre de participer aux épreuves du diplôme
  • Compléter le Cerfa correspondant à sa formation
  • Effectuer la déclaration préalable à l’embauche (DPAE) et visite médicale (au plus tard 2 mois après l’embauche)

Avantages pour l’entreprise 

  • Former à vos méthodes et transmettre son savoir et savoir-faire
  • Recruter un futur collaborateur potentiel
  • Aide supplémentaire dans l’entreprise
  • Aides possibles à l’embauche

Recruter un alternant 

La stratégie d’accueil est la même que le recrutement et l’intégration d’un non alternant, voire même plus importante lorsqu’il s’agit de jeunes candidats (choix de la filière – subie ou non -, maturité pour suivre la formation).

Si l’accueil et l’intégration ne sont pas suffisamment anticipés : il existe un risque pour le jeune de ne pas être bien ou suffisamment formé et pour l’entreprise de supporter un coût sans aucun bénéfice.

Etapes de recrutement d'un alternant

  • Etablir un profil de poste : bien définir les tâches qui reviendront à l’alternant est important. C’est important de faire comprendre au futur étudiant-salarié ce qu’il fera concrètement
    • intitulé du poste
    • activités confiées à l’apprenti
    • descriptif des activités
    • compétences nécessaires à la bonne exécution des activités
    • niveau de qualification exigé
    • lieu d’exécution du contrat
  • Trouver des candidats : recruter à la bonne période
    • possibilité de recruter et faire travailler un apprenti 3 mois maximum avant le début de sa formation au CFA et jusqu’à 2 mois après le début de la formation (donc à prévoir en amont)
    • offre diffusée sur internet, pôle emploi, CFA, école dispensant la formation, participer aux forums de recrutement ou salon de l’emploi
  • Entretiens d’embauche
    • critères de sélection adaptés et indulgence en fonction de l’âge du candidat et de son habitude face à ce type de rencontre
    • laisser la place au dialogue afin de vous faire une idée de la personnalité, certaines qualités feront la différence (curiosité, dynamisme, aisance sociale, capacité d’adaptation…)
  • Sélectionner (pensez à impliquer celui ou celle qui formera directement l’alternant)
  • Réaliser les démarches administratives (déclaration d’engagement, signer et enregistrer le contrat)
  • Maintenir une relation avec l’école durant tout le contrat

Double statut pour l’alternant car il étudiant ET salarié, il bénéficie donc à ce titre de toutes les dispositions applicables aux autres salariés. Il doit donc s’engager à respecter les règles de fonctionnement de l’entreprise, effectuer les travaux confiés mais également suivre régulièrement la formation et se présenter à l’examen.

Les juristes en droit social Cerfrance Gironde vous accompagnent dans vos démarches d'intégration et de suivi de votre alternant.



Cerfrance Gironde

à savoir aussi ...

Embaucher

16|10|2020

Aide de 4 000 € pour l'embauche de travailleurs handicapés

> Lire la suite

Embaucher

15|07|2014

L’apprentissage ? Quelles plus-values pour l’entreprise ?

> Lire la suite

Embaucher

29|06|2015

Le contrat saisonnier est-il fait pour vous ?

> Lire la suite

Embaucher

10|03|2016

Nouvelle aide à l'embauche

> Lire la suite
> Plus d'actualités
Cerfrance Gironde © 2021 - tous droits réservés   mentions légales   protection des données    création Influa Agence web ©2019