Le management innovant dans les cabinets d’expertise comptable

Le management innovant dans les cabinets d’expertise comptable

 

Le secteur de l’expertise comptable est souvent vu comme un milieu encore très rigide dans ses pratiques, et pourtant le Conseil Supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC) démontre le contraire grâce à une étude sur le mangement des cabinets.

 

Cerfrance Gironde vous dévoile quelques pratiques managériales dans ses cabinets afin de stimuler la motivation des collaborateurs, l’augmentation des compétences individuelles ainsi que la communication interne.

 

Les mises en application chez Cerfrance Gironde :

  • Le bien-être au travail, un sujet qui compte !
  • Les collaborateurs peuvent inscrire leur humeur du jour sur un logiciel de communication interne visible de tous. Une façon de pouvoir s’exprimer librement sur son humeur et la partager.
  • Les nouveaux collaborateurs transmettent à leur responsable un « rapport d’étonnement. Celui-ci est établi quelques semaines après l’intégration du nouveau collaborateur et permet de faire progresser le management avec les avis objectifs de la nouvelle recrue.
  • Le groupe méthode regroupe des experts-comptables et des collaborateurs comptables qui choisissent un sujet de leur choix, l’analysent, et rédigent une note méthodologique pour le partager avec l’ensemble des équipes. Une manière de les impliquer sur un sujet qui les intéresse et sortir un peu du cadre habituel de travail.

 

Dans les actions mises en avant par l’étude du CSOEC, il y a également :

  • L’opportunité de noter son manager.
  • La mise en avant du reverse monitoring, une méthode qui consiste à réaliser un apprentissage intergénérationnel. Ce sont cette fois-ci les jeunes, les digital natives, qui apprennent aux plus anciens de se servir de certains outils, comme par exemple : les réseaux sociaux.
  • L’occasion aux collaborateurs de pouvoir fixer leurs objectifs en équipe
  • Le rassemblement de l’échec, cette action consiste à regrouper les collaborateurs afin qu’ils puissent échanger sur les échecs rencontrés et ainsi permettre de progresser et mieux rebondir.

 

L’étude réalisée par le CSOEC dévoile que si tous les cabinets d’expertise comptable n’ont pas encore adopté ces pratiques, elles sont en tout cas souhaitées pour une grande partie. Par exemple l’opportunité d’évaluer son manager est validée par 49% des interrogés, le reverse monitoring intéresse 48,80%.

 

Un management qui fait souffler un air de nouveauté dans les cabinets d’expertise comptable et qui permettra de fidéliser davantage les collaborateurs, et d’éviter l’absentéisme, le stress…