02|03|2017

Le numérique levier de transformation des entreprises

Mise à jour mars 2020

Les entreprises cherchent toujours plus de moyens pour se développer. Alors que les grands groupes ont déjà franchi le cap du numérique, les TPE et PME ont du mal à combler leur retard. 

On le remarque tous les jours, le numérique fait partie intégrante de notre quotidien. Que ce soit dans le cadre privé ou professionnel, nous sommes tous confrontés au numérique et à la digitalisation de l’économie.

 

Numérique ou digital, quelles différences ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons un bref rappel de certains termes parfois utilisés à tort. Le numérique est la représentation de données et d’informations grâce à un système de caractères, en majorité composé de chiffres. Ce système est appelé « système binaire » et comporte des séries de chiffres compris entre 0 et 1. Le numérique fait donc référence à toutes les technologies utilisant un système de représentation binaire des données et de l’information pour fonctionner. Pour sa part, le mot digital est à l’origine un adjectif qualifiant ce qui se rapporte aux doigts. Néanmoins, il est utilisé actuellement pour définir les mêmes notions que le numérique. Cela est dû au fait qu’en anglais « digital » veut dire numérique.

 

Comment le numérique transforme-t-il les entreprises ?

Les entreprises ne peuvent plus négliger les technologies de l’information et de la communication. En effet, les habitudes des clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels, évoluent au fil des années et les entreprises se doivent de s’adapter aux nouvelles exigences du marché. Cela est une nécessité pour assurer la pérennité de leurs activités économiques. Hors, à l’heure actuelle, beaucoup d’entreprises françaises, notamment les petites structures n’ont pas encore pris le virage du numérique. Les raisons sont multiples et variées selon les caractéristiques de l’entreprise et son secteur d’activité. Cependant, des facteurs récurrents peuvent être mis en avant pour expliquer cette situation :

  • Le dirigeant n’a pas encore conscience de la nécessité de réaliser une transformation numérique de son activité,
  • Le dirigeant a conscience des avantages relatifs au changement numérique mais ne dispose pas des moyens matériels (ex. : la fracture numérique, qui est le fait que certaines zones notamment rurales ne bénéficient pas des infrastructures nécessaires pour un accès à Internet) et financiers ainsi que des ressources humaines pour mener à bien un projet de transformation numérique,
  • Certains chefs d’entreprise de TPE-PME ne mesurent pas encore les bienfaits du passage de leur structure au numérique. 

 

Un changement vers une nouvelle chaîne de valeur

Le numérique est un levier de transformation des entreprises dans le sens où il permet de mener un changement nécessaire vers les futurs enjeux de la firme et de ses marchés. Il permet, de ce fait, de repenser totalement la structure organisationnelle et la chaîne de valeur de l’entreprise pour créer l’entreprise actuelle, c’est-à-dire celle qui innove aujourd’hui pour réaliser demain. Le numérique permet aujourd'hui d'optimiser et de simplifier les processus de productivité et de communication afin de garantir à l'entreprise sa compétitivité et sa capacité d'innover.

Nous ne pouvons plus uniquement suivre les tendances économiques et commerciales, nous devons les anticiper, les inventer. Ainsi, il serait erroné d’assimiler la transition numérique de l’entreprise à la création d’un site Internet ou d'une présence sur les réseaux sociaux. En effet, la transition numérique va au-delà de l’utilisation des outils technologiques existants. Il s’agit de la création d’un nouveau mode de pensée axé sur l’innovation, l’envie de se surpasser et de redéfinir l’entreprise dans toutes ses dimensions.

Le numérique est un moyen de se transformer, à la condition que l’entreprise mette en place un processus de transformation continue face aux mutations technologies et économiques de son environnement. Les changements étant rapides, les firmes ne peuvent plus se reposer uniquement sur leurs succès passés pour réussir dans l’avenir. Il s’agit d’un travail quotidien et que doit mener toute l’entreprise et non pas uniquement la direction. Il convient de rappeler que la réussite d’un projet, la concrétisation des buts d’un changement organisationnel passe par l’implication de tous les membres de l’entreprise au projet : de l’idée à la réalisation finale.

Le numérique en faveur du commerce

Aujourd’hui, il existe un nombre important d’entreprises en France ou à l’international, qui ont basées leur business model sur le numérique. Certaines ont créé de nouveaux modes de consommation (comme la consommation collaborative) et d’autres bouleversent totalement les codes de leurs secteurs d’activités. En outre, dans le domaine du vin par exemple, le numérique permet aux viticulteurs et aux exploitations de faire connaître leur savoir-faire et leurs produits au-delà de leurs régions et du territoire national.

Actuellement, même les petites exploitations viticoles peuvent profiter des avantages du numérique et développer leurs ventes, et cela également à l’export. En ce qui concerne l’export, il est indéniable que le numérique a permis aux entreprises de faciliter leurs activités de commerce international. Nous pouvons grâce à la technologie actuelle aisément acheter et vendre à l’étranger. Ainsi, beaucoup d’entreprises ayant un marché restreint au niveau national, peuvent acquérir une nouvelle clientèle en exportant et donc en utilisant les outils numériques.

Numérique : quelles précautions prendre ?

Oui à la transformation numérique ! Non aux problèmes… Le numérique peut être un levier de transformation de l’entreprise au service de son développement. Seulement, lorsque l’on dit numérique, Internet, réseaux sociaux et technologies, il faut également dire précautions. Pourquoi ? Car il vaut mieux se prévenir de potentiels risques que de subir des dommages dont on peut parfois difficilement se relever.

Les risques majeurs relatifs à l’utilisation du numérique et des technologies associées sont :

  • La cyberattaque de l’entreprise,
  • Le piratage et l’intrusion dans les données internes à l’entreprise,
  • Le chantage suite à un vol de données,
  • L’usurpation d’identité (des dirigeants ou de l’entreprise elle-même) sur le net,
  • Une e-réputation mauvaise pour l’entreprise.

Pour se protéger des principaux risques du numérique, il convient de mettre en place une stratégie digitale prenant en compte tous les moyens à utiliser afin de se prémunir de tout problème éventuel. Se faire conseiller et accompagner par un expert est aussi une solution fortement recommandée pour avoir dès le début du projet de transformation numérique, toutes les données en main pour faire les bons choix.

Enfin, pour faciliter la gestion de votre entreprise, Cerfrance Gironde vous propose un nouvel outil 100 % en ligne : Pilot’Web. C’est une solution complète pour gérer au quotidien les activités administratives (comptabilité en ligne, gestion des relances ou encore suivi des paiements) et commerciales (facturation, devis, commandes et aussi gestion de la relation client, fournisseur, prospect) de votre entreprise. Vous pouvez accéder à Pilot’Web via tous les supports de communication (ordinateurs, tablettes et smartphones) pour faciliter votre quotidien.

 

Les statistiques montrent que la performance des entreprises est fortement liée à la prise en compte du numérique dans leur stratégie.



Cerfrance Gironde

à savoir aussi ...

Développer

25|08|2014

Les nouveaux moyens de paiement

> Lire la suite

Développer

11|06|2015

L’économie collaborative : un réseau de particuliers et de professionnels

> Lire la suite

Développer

20|02|2017

Le Made In France

> Lire la suite

Développer

22|02|2017

L'intrapreneuriat ou comment stimuler le développement des entreprises ?

> Lire la suite
> Plus d'actualités
Cerfrance Gironde © 2021 - tous droits réservés   mentions légales   protection des données    création Influa Agence web ©2019